HOTLINE : 02 / 583 57 51 Du lundi au vendredi 8:30 à 12:30 et de 13:30 à 16:45

France

Choisissez la région viticole du domaine que vous recherchez

Alsace
Bordeaux
Bourgogne
Champagne
Languedoc
Loire
Provence
Rhone
Sud Ouest
Alsace
Bordeaux
Bourgogne
Champagne
Languedoc
Loire
Provence
Rhone
Sud Ouest

A. Ogier & Fils, Châteauneuf-du-Pape (depuis 1859)

Depuis 1859, la Maison Ogier rayonne sur l’appellation châteauneuf-du-pape en vallée du Rhône. Originellement, l’activité de tonnelier de la Maison Ogier en a fait un site extraordinaire pour le vieillissement des vins de la région. Les parcelles exceptionnelles dont ils sont propriétaires offrent l’opportunité d’élaborer de très grands vins en appellation châteauneuf-du-pape. La mission de producteur-négociant-éleveur permet à Ogier de proposer une large gamme, principalement de vins de la vallée du Rhône méridionale. Établis depuis de nombreuses années, les partenariats mis en place avec les meilleurs vignerons de la région permettent d’élaborer des cuvées d’anthologie en provenance des meilleurs terroirs des différentes appellations de la vallée du Rhône. Ce travail de qualité est rendu possible grâce aux talents et à la passion de l’œnologue d’Ogier et de ses équipes. Des très belles cuvées à déguster et à partager pour des moments de plaisir.

Bouchard Aîné & Fils, Bourgogne (since 1750)

Cette célèbre maison, fondée en 1750, se fait de par le monde l’ambassadeur des vins de Bourgogne. Les Bourgognes Bouchard Aîné & Fils sont d’un style et d’une qualité irréprochables. Ils se sont vus récompensés à plusieurs reprises au Guide Hachette et au Tastevinage.

Bouchard-Aîné & Fils, Vins de France

Depuis plus de 250 ans, Bouchard Aîné & Fils élabore des vins avec la recherche constante de la perfection. Fort de ce savoir-faire, ce propriétaire-négociant l'a étendu à des vins plaisir, des vins venus de France, des terres de soleil, de vent et de caractère. La famille Boisset, propriétaire de Bouchard Aîné & Fils, a investi dans un centre d'embouteillage à Quincié dans le Beaujolais pour s'assurer un embouteillage parfait. Pour garantir la qualité dans l'approvisionnement, ils ont également acquis la Maison Robert Skalli & Fortant de France, englobant du même coup tout le savoir-faire de «l'inventeur» des vins de cépages en France.

Champagne Taittinger (depuis 1734)

L’excellence constante des cuvées et la réputation mondiale du champagne Taittinger ne sont plus à démontrer. Fondée en 1734, elle peut se targuer aujourd’hui d’être l’une des dernières grandes Maisons champenoises à porter le nom de ses dirigeants et fondateurs et de posséder le 2ème vignoble le plus important en Champagne, de plus de 288 ha répartis sur 37 crus différents parmi les meilleurs de l’appellation. Depuis 2007, Pierre-Emmanuel Taittinger, épaulé de ses deux enfants, Vitalie (directrice Marketing) et Clovis (directeur Export) a souhaité redonner à cette Maison toute sa dimension familiale. Le chardonnay est la signature de toutes les cuvées Taittinger, affichant ainsi son style unique, flatteur, généreux et festif. L’Instant Taittinger se décline et se partage au rythme des différentes cuvées.

Château Bel Evêque, Corbières, Pierre Richard

Pierre Richard explique : «Ma passion pour le vin a commencé par un paysage : terre aride, caillouteuse, encastrée entre deux étangs surchauffés. Le nez plongé dans cette terre odoriférante, le nez aux quatre vents tout remplis d'odeurs légères, le nez dans les grappes gorgées de soleil, le nez dans les barriques aux parfums boisés et, enfin la récompense, le nez dans un verre rempli de vin qui a tout capté : la terre, le vent, le soleil. Quel beau métier, vigneron!» Le domaine est en agriculture raisonnée et en conversion bio.

Château Bel-Air Perponcher, Vignobles Despagne, Bordeaux

Ce magnifique château situé dans l’Entre-deux-Mers à deux pas de Saint-Émilion, appartient à la famille Despagne. Cette famille est connue pour son dynamisme, son savoir-faire et son souci de l'environnement. «Tout ce que fait la famille Despagne est toujours, toujours, bien au-dessus de sa catégorie», affirmait Robert Parker. Tout commence par une viticulture de précision visant à respecter l’environnement : lutte raisonnée, enherbement, échardage, effeuillage à la machine fin juin, manuel début août. Puis, des vinifications à la pointe de la technique, visant à produire des vins modernes, sur le fruit, nets, purs, précis, possédant une grande pureté aromatique, souples et facilement accessibles.

Château Bouscaut, Pessac-Léognan, Grand Cru Classé

Aujourd'hui propriété de Sophie Lurton, le Château Lamothe-Bouscaut, place forte du XIIème siècle se trouve à Cadaujac, à 200 m de Château Bouscaut. À l’époque, le vignoble figurait sur la carte de Belleym sous le nom de Lamothe auquel fut joint en 1881 le nom du lieu-dit Bouscaut. Au XIXème siècle, la réputation des vins de Lamothe est à son apogée. La propriété se compose de 12 ha d’un seul tenant dont 9 sont plantés principalement en cabernet sauvignon, qui apprécie particulièrement les sols sablonneux, composés de graves profondes.

Château Chasse Spleen, Moulis, Cru Bourgeois Exceptionnel

Chasse-Spleen est un vignoble de 80 ha situé au point culminant des croupes de Grand Poujeaux qui fut de tout temps géré par des femmes. Madame Castaing créa le vignoble suite à un héritage en indivision. Ce fut bien après le classement de 1855 que son ami Baudelaire suggéra le nom du château. Actuellement, c’est Céline Villars, également propriétaire de Camensac, qui gère la propriété. Une parcelle indépendante de 30 ha est vinifiée en Château Gressier Grand Poujeaux et 2 ha sont réservés à la production du blanc de Chasse-Spleen. Le second vin, L’Oratoire de Chasse-Spleen, est un moulis plus léger qui demande moins de garde.

Château de la Roulerie

Ce château du XIXème siècle, entouré de 42 hectares de vignes sur la rive Nord du Layon est habité par Philippe et Marie Germain. Ici, tout est cultivé et vinifié en bio en respect… de la terre, de l’histoire, des hommes.

Château de la Terrière (depuis 1535)

Le château de la Terrière se dresse depuis le XIVème siècle à Cercié dans l’AOP brouilly : il est aujourd’hui l’un des plus vieux domaines de la région. Les vignes du Château ont en moyenne 50 ans et entourent le château sur 14 ha en un seul tenant. Les vignes s’étendent plein sud, sur une colline de granit rose altéré et profond pour l’appellation brouilly. La vigne est conduite en lutte raisonnée, les sols sont travaillés mécaniquement et les interventions minimales. En somme, tout est fait au plus juste et avec précision pour valoriser l’expression des terroirs et respecter la vigne. Aujourd’hui, Grégory Barbet, issus d'une famille de vignerons depuis 9 générations, gère le château. Il est également propriétaire du Domaine de la Pirolette avec son épouse Virginie.

Château des Eyssards, Bergerac

Château des Eyssards, ce beau domaine viticole de 55 hectares, est exploité par Pascal Cuisset, l’un des plus talentueux vignerons de la région. Bien que Pascal utilise les techniques de vinification les plus modernes, sa conviction profonde reste : « les bons raisins font du bon vin, et le travail se fait avant tout dans la vigne ». Ses vins expriment pleinement la mise en application de cette conviction, des vins francs et bien faits : « on croque les raisins ». Aujourd’hui, Flavie Cuisset a rejoint l’exploitation pour prêter main forte à son père.

Château Desmirail, 3ieme grand cru classé, Margaux

Ce château, 3ème grand cru classé, est une jolie chartreuse du XVIIIème siècle et relève aussi du patrimoine architectural typique de son époque. Elle abrite l’un des premiers cuviers utilisant la technique de gravité. Celle-ci évite le remous et par conséquence l’altération du vin, par des pompages lors des transferts tel que les soutirages et l’entonnage. Les 40 ha de vignes, 60% cabernet-sauvignon, 29% merlot et 1% de petit verdot, se situent toutes sur des sols de graves réparties sur Cantenac, Arsac et Soussans. Par son coté naturel, son propriétaire, Denis Lurton, attache beaucoup d’importance au soin de sa vigne, conduite en lutte raisonnée depuis plus de 10 ans. Après des vendanges manuelles et un tri sévère, les raisins fermentent en petites cuves pour un meilleur suivi parcellaire. L’élevage se poursuit en fût pendant 12 mois. « L’Origine de Desmirail », le second vin, reçoit les mêmes soins que son grand frère.

Château Domeyne, Saint-Estèphe, Cru Bourgeois

Sur une magnifique croupe de graves non loin des grands crus classés de Saint-Estèphe (Château Calon-Ségur), le Château Domeyne a confirmé en 2003 son classement de 1932 de cru bourgeois et collectionne les médailles chaque année. De très bonnes installations permettent l'élaboration d'un cru plein de nuances et de personnalité. En 2006, le château a été racheté par Claire Villars-Lurton, propriétaire de Château Haut-Bages Libéral, grand cru classé de Pauillac, et son mari Gonzague Lurton, propriétaire du 2ème grand cru classé de Margaux, Château Durfort-Vivens. Ils mettront tout leur savoir-faire à hisser ce cru parmi les meilleurs de son appellation. Terroir : le vignoble est implanté sur des croupes et des plateaux de graves particulièrement bien drainés, très caractéristiques des meilleurs terroirs de Saint-Estèphe. Ce terroir est également marqué par un sous-sol constitué d'argile et de calcaire qui donne au vin sa particularité. Les raisins sont riches en tanins ronds et charnus, leur conférant une belle couleur rouge sombre, une puissante structure et une grande finesse aromatique. C'est un vin qui est plus particulièrement destiné au vieillissement et, après quelques années, il gagne en complexité aromatique et en caractère. Une fois les tanins assouplis, le vin laisse alors une impression de grande harmonie.

Château Duhart-Milon, Pauillac 4ième Grand Cru Classé

A l’époque du classement de 1855, Duhart-Milon, propriété de la famille Castéja, était reconnu comme un terroir de qualité et classé comme seul 4ème Grand Cru de Pauillac. A partir de 1935, Le Château Duhart-Milon décline, la famille Lafite Rothschild, voisine, le rachète en 1962, et entame d’énormes travaux d’arrachages, de plantations, de drainages et d’acquisition de parcelles contiguës. Entre 1975 et 2001, le vignoble grandit de 30 ha et retrouve au fil des millésimes une qualité lui redonnant son statut de 4ème Grand Cru Classé. A partir de 2003, les critiques s’accordent et confirment le grand potentiel de Duhart-Milon.

Château Durfort-Vivens, Margaux, 2ème Grand Cru Classé

Le Château Durfort-Vivens doit son nom aux Durfort de Duras, puissante famille du sud-ouest. En 1824, le Vicomte de Vivens ajoute son nom à celui de Durfort. Le classement de 1855 attribue au Château Durfort-Vivens le rang de deuxième cru classé. En 1937, le cru est repris par la société du Château Margaux dont la famille Lurton est alors le principal actionnaire. En 1961 Lucien Lurton, passionné et grand défenseur des terroirs vinicoles, acquiert et restaure ce vignoble d’exception. En 1992, son fils Gonzague hérite de la propriété. Il modernise l’exploitation avec le souci d’exalter les qualités de ce terroir unique. Situé sur les communes de Margaux, Cantenac et Soussans, le vignoble de Durfort-Vivens plante ses racines sur des croupes de graves profondes et particulièrement pauvres. Ces graves ont été déposées par les lits successifs de la Garonne à l’ère quaternaire. Ce grand terroir offre une maturité précoce et optimale au cabernet sauvignon, lui permettant ainsi d’exprimer pleinement finesse et soyeux des tannins, gage de la fraîcheur et de l’élégance caractéristique des grands Margaux. Au Château Durfort-Vivens, la recherche constante d’un équilibre naturel entre la vigne et son terroir se traduit par des pratiques culturales traditionnelles.

Château Fleur Lartigue, Saint-Émilion Grand Cru

Le Château Fleur Lartigue est la propriété de la Famille Freyneau depuis plus de 40 ans. Les efforts consentis dans le vignoble ont porté leurs fruits au vu des récents millésimes produits. Les vignes sont situées dans le prolongement de celles du célèbre Château Monbousquet.

Château Franc-Maillet, Pomerol

De retour de la première guerre mondiale, Jean-Baptiste Arpin achète un hectare de Pomerol en viager. C’est le départ d’une belle histoire familiale qui dure depuis quatre générations. A force de travail, il étoffe la propriété qui compte maintenant 5 ha. C’est aujourd’hui son petit-fils, Gérard, qui a repris le flambeau familial. Il décide de miser sur la qualité de la production et investit dans un équipement ultra-moderne : chais de vinification thermo régulé, pressoir pneumatique, micro bullage... Depuis 1999, son fils Gaël l’a rejoint. Grâce à leur complémentarité, ils mettent tout leur cœur au service de la vigne et du chai. Toujours en quête d’excellence, ils s’adaptent continuellement pour que chaque millésime soit une réussite. C’est ainsi que la passion familiale continue…. La propriété est située à deux kilomètres du village de Pomerol, au lieu-dit « Maillet » (à moins de 400 mètres du célèbre Pétrus).

Château Grand Bouquey, Saint-Émilion

Les 60% de merlot et 40% de cabernet sauvignon issus de ce vignoble de 4,5 ha plantés de ceps affichant 40 ans d’âge moyen, sont situés sur un sol chaud composé de sable et de cailloux. Ce vin s’affine un an en barriques renouvelées par tiers, donnant ainsi un vin racé, affichant finesse et élégance.

Château Graves de Pez, Saint-Estèphe

Cette petite propriété de 3.5 ha à St Estèphe, est située au lieu-dit de » Pez », proche des châteaux Montrose et Cos d'Estournel. Son jeune propriétaire, Maxime St-Martin, petit-fils des propriétaires du château Lafon Rochet, s’efforce avec l’aide d’Eric Boissenot (l’oenologue conseil notamment des châteaux Latour, Lafite, Margaux et Léoville Las Cases) à faire grandir la réputation de son Château. Le vin se montre tout en élégance, bien équilibré grâce à un boisé parfaitement maîtrisé. On peut déjà l’apprécier relativement jeune.

Château Gruaud Larose, Saint-Julien, 2ème Gd Cru Classé

L’abbé Gruaud, digne représentant de la noblesse de robe qui a symbolisé l’Ancien Régime pré-révolutionnaire de France, a dessiné l’histoire du château en 1725. Grâce à la famille de Joseph-Sébastien de Larose, gendre et héritier de l’abbé Gruaud, le vin a non seulement accru sa réputation mais s’est aussi fait un nom : Gruaud Larose. Depuis 1997, la famille Merlaut a repris les rênes de ce cru. Il est actuellement la propriété de Jean Merlaut. Ayant conservé sa taille d’origine, le Château Gruaud Larose fait partie des rares crus historiques du Médoc et, plus que jamais, honore son rang de deuxième cru classé en 1855. Année après année, chaque millésime rappelle que Gruaud révèle le sol, les tanins et le terroir, et que Larose est l’évocation de la poésie, des arômes et du bouquet. Le terroir de Gruaud Larose est véritablement remarquable et unique. L’emplacement des vignes (80 ha) n’a presque pas bougé depuis 1725. Le sol est composé de graves provenant de l’estuaire de la Gironde. Par certains endroits, ce tapis de graves atteint une profondeur de plus de 5 mètres. Le sol, très pauvre et sableux, a la particularité d’être bien drainé. Le drainage est un facteur très important pour Gruaud Larose qui a mis en place des techniques performantes dès le début du XIXème siècle.

Château Haut Mayne, Vignobles Boyer

Michel Boyer a acquis le Château Haut-Mayne à Cérons au sud de Bordeaux en raison de son terroir exceptionnel composé de graves : cailloux polis par la Garonne. La «Réserve de Famille» est élaborée par assemblages de cuvées qui répondent spécifiquement aux exigences de la gastronomie.

Château Haut-Bages Libéral, Pauillac, 5ème Gd Cru Classé

La famille Libéral régissait le domaine dès le début du XVIIIème siècle. Ils vendaient à l’époque la majeure partie de la récolte en Belgique et aux Pays-Bas. Ces fins connaisseurs réunirent 30 ha des meilleurs terroirs de Pauillac. Ce cinquième cru classé en 1855 possède la moitié de son vignoble accolé à celui de Château Latour et l’autre moitié derrière Château Pichon Baron, situé sur les hauteurs du lieu-dit « Bages », grand plateau au sud de Pauillac. Les parcelles de la propriété sont situées sur deux ensembles, l’un composé de graves profondes et l’autre d’argilo-calcaire et calcaire-crayeux qui reposent sur une roche mère calcaire, facteur favorable pour un drainage naturel. Le terroir exceptionnel à Pauillac, qu’offre si généreusement la nature, permet l’élaboration de très beaux vins. Avec l’arrivée de la famille Villars en 1983, Château Haut-Bages Libéral a retrouvé son lustre d’antan. Elle a entrepris une refonte totale de l’outil de vinification et a adopté une nouvelle approche environnementale. Depuis 2009, le domaine étend ses expériences en agriculture biologique et biodynamique. Selon Claire Villars, pas moins de 90% du travail est fait au vignoble. L’idée étant de laisser s’exprimer l’excellence du terroir du Château Haut-Bages Libéral dans ses vins. De la sorte, elle produit désormais des vins généreux et à la fois puissants et élégants.

Château Haut-Moulin, Bordeaux

Mener à bien des récoltes successives en Bio est un art qui implique des efforts considérables et la reconnaissance qualitative donne du sens à ce travail de Christophe Chapron. Cette propriété de 13,5 ha au nord de Blaye est composée à 98% de merlot qui s’ancrent dans des sols bien drainés composés de graves et sables. La vendange est triée, éraflée, foulée et subit une macération à froid de deux jours avant de fermenter. Le jeune vin est écoulé, mis en cuve souterraine durant 18 mois où il est régulièrement soutiré.

Château La Croix Saint Jacques, Blaye, Côtes de Bordeaux

Situé dans le Blayais, Le Château La Croix Saint Jacques, a toujours maintenu une qualité abordable. Composé de merlot, cabernet sauvignon et franc, ce vin possède la structure et le volume propre à son terroir.

Château La Forêt, Lalande-de-Pomerol

La vinification du Château La Forêt est supervisée par Stéphane Derenoncourt. Il apporte tout le savoir-faire acquis au sein des Grands Crus Classés du vignoble bordelais. Grâce aux pratiques attentionnées de l’élevage de ce beau vin, on obtient un bel équilibre entre le bois et le fruit. Une valeur sûre !

Château La Grolet, Côtes de Bordeaux, Bourg, Biodynamie

Notre famille, qui produit des vins de Bordeaux depuis 1895, considère l’histoire, la vie du vignoble, et le domaine dans sa globalité comme les éléments constitutifs du vin. La Grolet, situé sur la rive droite de la Gironde, au coeur de l’appellation Côtes de Bourg, entre Blaye au nord et Fronsac au sud, juste en face de Margaux sur la rive gauche, produit un vin rouge remarquable de l’appellation Côtes de Bourg. Niché au coeur d’un paysage qui lui a valu d’être qualifié de « Petite Suisse girondine », le Manoir de la Grolet est entouré de 35 hectares de vignes plantées sur des coteaux escarpés, parfois en terrasses, exposés au sud permettant une maturité optimale des raisins. Pour être en harmonie avec le domaine, nous nous sommes donné pour objectif de préserver la biodiversité en utilisant uniquement des préparations naturelles afin d’augmenter la fertilité de nos sols et de protéger notre vignoble. Le résultat est un vin soyeux, la parfaite expression d’un environnement unique, dû aussi à la pratique de la biodynamie depuis 2000. C’est un vin subtil et élégant, alliant dans sa structure richesse et arômes complexes.

Château La Gurgue, Margaux

La propriété est composée de 5 ha de vignes de l’ancien prieuré de la paroisse et de 5 autres ha sur un superbe plateau au lieu-dit « Curton », entourés par les vignes du château Margaux, sur un énorme tapis de graves garonnaises. Cette particularité en fait le vin le plus typique de Margaux comme en attestent les dégustateurs et œnologues lors de « l’essai sur le style de Margaux ». La propriété vaut réellement le niveau d’un cru classé. Aujourd’hui, c’est Claire Villard, également propriétaire du Château Haut-Bages Libéral, qui réussit le challenge d’élaborer des vins alliant finesse et délicatesse dont le caractère féminin, élégant, fait la renommée de Margaux. Le vin est composé de 60% de cabernet sauvignon, 35% de merlot et 5% de petit verdot. Une vinification classique avec cuvaison longue typique du Médoc précède un élevage de 12 mois en barriques dont 25% des neuves.

Château la Soujeole, Malpère, Biodynamie

Depuis son acquistion, Gérard Bertrand a converti le domaine à la biodynamie, introduit le travail des terres au cheval et investi dans les vignobles et dans le chai afin de révéler la quintessence de ce terroir. Porte de deux mondes, atlantique et méditerranéen, la Soujeole est idéalement situé dans l’appellation Malepère. Le domaine emprunte le meilleur des deux influences climatiques et la vigne est composée de cabernet franc, complété par du merlot et du malbec. Profondément languedociens, les vins de la Soujeole partagent l'accent occitan des vins du Sud-Ouest, dont ils ont la couleur profonde et les tannins accrocheurs.

Château Ladouys, Saint-Estèphe Cru Bourgeois

Le Château Ladouys, d’où provient le vin «La Déesse» est connu depuis 1694 et propriété de la famille Guyonnaud depuis 1972, sa parcelle de 9,5 ha en Saint-Estèphe jouxte celles des plus grands Saint-Estèphe et Pauillac , comme Cos d’Estournel et le Château Lafite Rothschild. Château Ladouys est classé Cru Bourgeois depuis 1934.

Château Lafite-Rothschild, Pauillac 1er Grand Cru Classé

Est-il besoin de présenter le Château Lafite qui dès 1815 est classé au sommet par Abraham Lawton : «je l’ai classé comme possédant le plus d’élégance, de délicatesse et de sève plus fine des trois autres premiers crus». Classement confirmé en 1855 et pendant des décennies, il a continué à briller pour ensuite subir les aléas des crises et guerres, en passant par des rachats et reprises. Dans les années 90, le Baron Eric de Rothschild achète le Château Lafite et insuffle comme lui seul sait le faire, un vent de modernité et de dynamisme. Les millésimes des années 2000 ont été grandioses et les réussites se sont succédé. Aux impatients, les connaisseurs rétorqueront d’attendre Lafite qui a besoin de temps pour dévoiler une palette infinie et complexe de saveurs et textures soulignées par une longueur en bouche exceptionnelle.

Château Lagrange, Saint-Julien, 3ième Grand Cru Classé

Une des plus belles propriétés de Saint-Julien dont la renaissance a été menée tambour battant et avec grand talent depuis 1983 (plus de 30 ans déjà) à l’initiative de ses propriétaires japonais. Le vignoble s’étend sur deux croupes de graves d’origine « gunziennes » accompagnées soit de sable, soit d’argile ferrugineuse. Avec une altitude de 24 mètres, le centre du domaine est le point culminant de Saint-Julien. Sur une surface totale de la propriété de 157 hectares, 115 hectares sont plantés en vigne dont la majorité est drainée. L’encépagement est constitué par 65% de cabernet sauvignon pour la structure, 28% de merlot pour la rondeur et 7% de petit verdot pour le fruit et la complexité.

Château Larrivet Haut-Brion

Depuis l’acquisition de la propriété par la famille Gervoson en 1987, le château est passé de 17 à 75 ha de vignes. L’arrivée de Bruno Lemoine au poste de directeur technique a permis au château d’accroître sa notoriété. Finalement, c’est Emilie Gervoson, la fille qui représente la nouvelle génération épicurienne, qui eut l’idée de faire un Bordeaux plus accessible et destiné à un public plus jeune tout en respectant la tradition et la qualité. Le Bordeaux est ainsi fait à la propriété, dans le style de la Maison même si les raisins ne sont pas issus de la propriété.

Château Laville Bertrou, Minervois La Livinière

Ce domaine de 70 hectares est situé dans le village de La Livinière, qui a donné naissance en 1988 à l’appellation Minervois La Livinière. Ce terroir hors du commun permet l’élaboration de vins d’exception entre syrah épicée et grenache noir velouté. «Le Viala» est la parcelle la plus qualitative de ce vignoble.

Château les Aublines, Côtes de Bordeaux, Blaye

L’ancienne commune de Sainte-Luce, rattachée à Blaye, est citée dans divers ouvrages vinicoles du début du XIXème siècle comme l’une des communes du Blayais où l’on récoltait les meilleurs vins. C’est sur une partie du plateau et des coteaux de cet ancien village que se trouve le Château Les Aublines. Ce domaine occupe une superficie de 18 hectares de vignes rouges. Le sol du vignoble est composé de terres argilo-calcaires reposant sur un sous-sol pierreux et marneux. Complanté en cabernet sauvignon (25%) et merlot noir (75%), il produit un vin charpenté, très fruité, qui acquiert durant son vieillissement de la finesse et un bouquet très développé. La famille Raynaud est propriétaire du Château Les Aublines depuis 50 ans.

Château Les Carrégades, Médoc

Ce vrai Médoc en provenance de Bégadan, tout au Nord du Médoc, jouit d’une exposition fortement influencé par le climat atlantique. La propriété de 8 ha se situe long de l’Estuaire de la Gironde, une forêt de pins, côté Ouest la protège aussi contre les vents de l’océan. Un sol majoritairement sablonneux et bien drainé, un encépagement classique : 45% merlot, 45% caberernet, 5% petit verdot, 5% cabernet franc et un vieillissement partiel en fûts de chênes garantissent l'équilibre et typicité de ce vin simple, modeste mais délicieux.

Château Lescalle, Macau - Margaux

La famille Tessandier a traversé les siècles en vouant un attachement particulier au Château Lescalle dont les vignes ont toujours été entretenues avec passion et respect. Propriété qui abrita de nombreuses agapes, réunissant à la fin du XIXème siècle les personnalités en vue et les plus jolies femmes. Aujourd’hui, le vignoble de 34 ha s’étend en partie sur la commune de Macau-en-Médoc (Margaux). Un vin classique qui n’a jamais dérogé à la constance : composé principalement de merlot, mais aussi de cabernet franc, cabernet sauvignon et petit verdot; il est élevé 12 mois en barriques.

Château l'Évangile, Pomerol

En 1990, la famille Rothschild Lafite rachète à la famille Ducasse le célèbre Château L’Évangile. Le vignoble se trouve sur un terroir exceptionnel à Pomerol, une coupe de graves que se partagent trois domaines : Petrus, Cheval Blanc et L’Évangile. Le merlot majoritaire apporte cette richesse du fruit, la générosité du corps et le cabernet franc (ou bouchet dans la région) souligne la finesse et la structure de ce vin à la souplesse légendaire.

Château L'Hospitalet, Languedoc "La Clape"

Situé sur une ancienne île, entre Narbonne et la Méditerranée, le Château l’Hospitalet, siège de la société Gérard Bertrand, comprend 1 000 ha de garrigue et 82 ha de vignes, sur un terroir exceptionnel, au cœur de la Clape en coteaux-du-languedoc. La situation de l'Hospitalet lui confère un ensemble de conditions naturelles qui en font un lieu propice à la création de grands vins. Le Château de l'Hospitalet est un domaine viticole réputé mais aussi véritable lieu d’œnotourisme, doté d'un caveau de dégustation. Il forme un concept hôtelier unique, composé de 38 chambres de standing avec vue sur les vignes, d'un restaurant proposant une cuisine simple et raffinée, déclinée autour du vin, dans une ambiance de bistrot moderne, d'un festival de jazz, en été, qui accueille des artistes célèbres, des ateliers d’artistes et des artisans aux productions variées, ainsi que d'une galerie de peinture. De plus, divers événements sont organisés tout au long de l’année pour faire partager à tous les visiteurs l’art de vivre méditerranéen.

Château Maucamps, Haut-Médoc Cru Bourgeois

Classé Cru Bourgeois Supérieur en 1932, le Château Maucamps est actuellement constitué de 20 ha en un seul tenant situé sur des croupes de graves garonnaises à Macau. Les vignes sont composées d’un encépagement très caractéristique pour le Médoc : 60% de cabernet sauvignon, 35% de merlot et 5% de petit verdot. Le vin subit une vinification classique avec une longue cuvaison de 3 à 4 semaines suivi d’une garde de 16 mois en fûts de chêne dont 40% de fûts neufs.

Château Peyre-Lebade, Haut-Médoc, Barons de Rothschild

Le Château Peyre-Lebade possède un riche passé viticole depuis le Moyen Age grâce aux moines cisterciens. Tombé dans l’oubli, il renaît au début des années 80 sous l’impulsion du baron Edmond de Rothschild. Le vignoble est replanté, drainé, les bâtiments sont agrandis. Le merlot trouve une place prépondérante dans l’assemblage, fait rare dans le Médoc, terre de cabernet-sauvignon. Le Château Peyre-Lebade offre tout le charnu et le fruité des Haut-Médoc avec une souplesse qui lui est propre grâce au merlot.

Château Poujeaux, Moulis-en-Médoc

Tout en s’inscrivant dans la continuité, Philippe Cuvelier et son fils Matthieu insufflent une énergie nouvelle et beaucoup d’ambition à la propriété de tout juste 100 ha. Le vignoble s’étend d’un seul tenant au nord-est de Moulis, sur les croupes de graves de Grand Poujeaux. Les vignes : 50% de cabernet sauvignon, 40% de merlot et 5% de petit verdot et cabernet franc sont plantées à 10.000 pieds/ha, ce qui est très serré. Ceci a pour but de produire moins de raisins mais plus concentrés offrant davantage de matière. Depuis la reprise, les propriétaires ont fait appel aux meilleurs professionnels et aux technologies les plus modernes. Ces efforts se voient aujourd’hui récompensés par des vins harmonieux et puissants qui ne manqueront pas de vous séduire.

Château Rieussec, Sauternes, 1er Grand Cru Classé

Le vignoble de Château Rieussec, 1er grand cru classé, s’étend à la jonction de Fargues et de Sauternes, il est contigu du Château d’Yquem. Rieussec est l’une des propriétés les plus importantes de Sauternes et Barsac, les vignes couvrent 93 ha de terres de graves, feutrées de limons. Cépage emblématique du sauternes, le sémillon domine (90 %), complété par le sauvignon (7 %) et la muscadelle (3%). Les techniques utilisées sont traditionnelles au Sauternais et les vendanges se font en plusieurs tries successives selon l’état de maturation des raisins et de l’évolution du botrytis cinerea (pourriture noble). Elles s’échelonnent sur 6 à 8 semaines, de septembre à novembre. Chaque millésime vieillit en fûts de chêne provenant principalement de la propre tonnellerie des domaines Barons de Rothschild (Lafite) et renouvelés pour moitié chaque année. La durée de l’élevage en barriques varie suivant les millésimes de 16 à 26 mois. Les vins du Château Rieussec comptent parmi les plus grands vins liquoreux. Toujours avec une élégante couleur jaune doré, des arômes riches avec une touche fraîche d’agrumes et un unique caractère voluptueux.

Château Sociando-Mallet, Haut Médoc

Nous ne pouvons pas aborder ce château de 85 ha à Saint-Seurin de Cadourne, au Nord de Saint-Estèphe, sans parler du personnage fondateur : Jean Gautreau. Ce dernier fut un courtier remarquable avec qui nous avions beaucoup collaboré dans le passé. En 1969, il acquiert la propriété qui flaire l’air marin de l’estuaire. Les vignes sont situées sur des roches argilo-calcaires assez pauvres et plantées à 55% de cabernet sauvignon, 40% de merlot et 5% de cabernet-franc. Le château produit un second vin, la Demoiselle de Sociando-Mallet.

Château Talbot, Saint-Julien, 4ième Grand Cru Classé

Voilà une propriété imposante qui est d’ailleurs un des crus les plus célèbres du Médoc et dont la taille, 106 ha de vignes, en impose. La propriété appartient à la famille Cordier depuis plus d’un siècle. La demeure doit son nom au connétable Talbot, commandant de l’armée anglaise qui perdit la bataille de Castillon. Le château est en bordure de l’estuaire de la Gironde, entouré de croupes de graves ensablées sur lesquels les vignes (66% de cabernet sauvignon, 31% de merlot et 3 % de petit verdot d’un âge moyen de 45 ans) prennent pied. Talbot, c’est l’alliance des hommes et de la nature et la connaissance ancestrale du terroir exceptionnel qui donne chaque année naissance à des vins différents mais toujours harmonieux et complexes.

Château Teynac, Saint-Julien

Propriété très qualitative de 11,5 ha, voisine du Château Lagrange, Camensac et Gruaud-Larose. L’assemblage composé de 78% de cabernet sauvignon, 20% de merlot et 2% de petit verdot, donne naissance à un vin d’une très grande finesse et profondeur.

Château Tourteau, Montagne Saint-Émilion

André Benoist et son fils Camille reprennent le Château Tourteau en 1998. Les changements sont majeurs, leur connaissance du terroir et leur passion des grands vins font prendre son envol au Château Tourteau. Rien n’est laissé au hasard, les vignes sont soignées : effeuillage manuel, égrappage; Les fruits, respectés : vendanges manuelles. Les parcelles orientées sud se trouvent à 2 km au nord du village de Saint-Émilion. Une vinification parcellaire conduite de manière classique douce et patiente se transpose parfaitement dans le vin. Le vin est plus léger, mais subtil et, à ce titre, certains journalistes l’ont nommé «Le Bourguignon de Bordeaux».

Château Vieux Moulin, Listrac, Cru Bourgeois

Propriété de 10 ha située sur les plus beaux terroirs de graves à Listrac , bénéficiant des conseils de Eric Boissenot, talentueux et discret œnologue médocain, qui intervient dans la viticulture et la vinification. Cela se ressent dans la justesse et la qualité des vins finis. Puissance et concentration parfaitement maîtrisées pour des vins élégants et de bonne garde. Une petite perle !

Château Yon-Figeac, Saint-Émilion Grand Cru Classé

En 2005 l’industriel Alain Château a décidé en 2005 de tourner la page et de se lancer un nouveau défi avec une activité plus proche de ses passions. Il achète alors le prestigieux Château Yon-Figeac, Grand Cru Classé de Saint-Emilion, 24 hectares d’un seul tenant planté à 80% de merlot et 20% de cabernet-franc. Sa situation est idéale, dans le meilleur terroir de Saint-Emilion (celui de Figeac et Cheval Blanc). Signe de qualité supplémentaire: le second vin est classé en Saint-Emilion Grand Cru. L’œuvre de Cécile Pitois porte le nom de « (++-) », car, pour elle, l’assemblage des vins est une composition d’équilibre entre l’addition et la soustraction des composants. L’artiste donne forme à ces questions à travers deux silhouettes : Madame soleil et Monsieur pluie, qui symbolisent la complémentarité des ingrédients de la production viticole.

Cigalus, Gérard Bertrand, Biodynamie

Le développement durable est ici poussé à l’extrême puisque les 70 hectares de vignes sont conduits en biodynamie. Ce respect du terroir permet la mise en valeur de cépages nobles : chardonnay, viognier et sauvignon pour le blanc, cabernet sauvignon, cabernet franc, merlot, syrah, grenache, carignan, caladoc pour le rouge, teintés d’une identité toute méditerranéenne. Le résultat donne des vins d’exception au caractère unique. Le Domaine Cigalus, cultivé en biodynamie depuis 2002, offre des vins étonnants, presque «vibrants» comme aime le souligner Gilles De Baudus, le régisseur du Domaine et aujourd’hui fervent adepte et défenseur de la biodynamie.

Clefs de Terre Dieu, IGP d'Oc

Si Dieu créa la Terre, celle-ci le lui rend bien... Il existe une terre près de Carcassonne, qui semble avoir été créée pour la vigne : c’est le terroir de Terre Dieu. Seuls quelques vignerons élus y mettent leurs talents en commun pour réaliser une cuvée d’exception : Les Clefs de Terre Dieu.

Clos de May, Haut-Médoc

Cette petite propriété de 2 ha, ayant le merlot pour seul cépage est située à Macau, non loin de Giscours et de Cantemerle. Elle fut classée cru bourgeois en 1932 puis déclassée en 2003 car jugée trop petite. Depuis 2009, la nouvelle réglementation des Crus Bourgeois ne se limite plus à la taille minimale de 8 ha et Clos de May a donc retrouvé la place qu’il mérite. Le colombier situé au milieu de la propriété est un vestige reconnaissable repris sur l’étiquette.

Clos d'Ora, Minervois La Livinière, Biodynamie

L’aventure Clos d’Ora a commencé par une vision de Gérard Bertrand lorsqu’il s’est promené sur ce lieu en 1997. Les sentiments de paix, de plénitude et d’harmonie avec la nature ressentis ce jour-là ont fait éclore la volonté de réaliser un vin d’exception pour mettre en valeur ce magnifique terroir. Situé sur la commune de La Livinière en Minervois, à 220 mètres d’altitude, le vignoble de 9 hectares est entouré de murs en pierres sèches. Il est situé sur une faille géologique où se rejoignent deux terroirs particuliers, bartoniens et lutéciens, composés de calcaires, de grès et de marnes. Sur ce terroir riche d’histoire ont été plantés, à côté des vieux carignan et grenache, de la syrah et du mourvèdre pour assembler quatre cépages emblématiques du Languedoc-Roussillon et parfaitement complémentaires. Au Clos d’Ora, la nature invite à l’humilité et le temps se met en apesanteur. La vigne est cultivée en biodynamie et le cheval, ainsi que le mulet sont utilisés afin de favoriser la connexion entre le minéral, le végétal, l’animal et l’humain. Grâce à sa vinification et son élevage sophistiqués, Clos d’Ora bénéficie d’une amplitude et d’une longueur en bouche remarquables. Clos d’Ora est un vin exceptionnel au caractère puissant et élégant dont les tannins sont incroyablement fondus et subtils.

Clos Floridène, Graves, Denis Dubourdieu

Clos Floridène est un vignoble de 42 ha, dans l’appellation graves près de Barsac. Son nom évoque les prénoms de ses fondateurs : Denis et Florence Dubourdieu. Le sol est entretenu par les labours et ne reçoit aucun herbicide. De plus, les propriétaires se sont engagés dans un processus d’abandon de l’usage des pesticides. Par ailleurs, Denis Dubourdieu, décédé en juillet 2016 était professeur d’œnologie à la faculté de Bordeaux. Ses enfants ont pris la relève.

Clos Vigneau, Saint-Nicolas de Bourgueil

Le Clos du Vigneau est l’une des plus belles maisons historiques du village de Saint-Nicolas de Bourgueil. Aujourd’hui c'est au tour d'Antoine et de François Jamet de gérer la propriété familiale depuis 1820. Et comme ils le disent eux-mêmes, le vin ressemble souvent aux vignerons qui les font : conviviaux, accessibles, joyeux et avec du caractère!

Collin Bourisset, Beaujolais & Maconnais (depuis 1821)

Fondée en 1821 et située à proximité de l'important axe ferroviaire Paris-Lyon-Marseille et le long de la Saône, la Maison Collin-Bourisset est l'une des plus anciennes maisons de vins du Beaujolais. Depuis cette date, notre situation privilégiée à la frontière du Beaujolais et du Mâconnais nous a donné un accès privilégié aux vins les plus rares et issus des meilleurs terroirs. Collin-Bourisset est également propriétaire d'un domaine de 5 hectares en moulin-à-vent et est distributeur exclusif et historique du célèbre moulin-à-vent des Hospices depuis 1926. Après 193 belles années dans les bâtiments de Crèches sur Saône, une nouvelle page de l'histoire s'est tournée en 2014. Grégory Barbet, actuellement à la tête de la maison Collin-Bourisset, s'est rapproché du vignoble du Moulin-à-vent des Hospices, et s'est installé au château de la Terrière, à Cercié, au pied du Mont Brouilly.

Comtes de Champagne (Taittinger)

Ce champagne d’exception en hommage à Thibaud IV, comte de Champagne et roi de Navarre, réclame toute l’attention des œnologues et ne voit le jour que lorsque toutes les conditions nécessaires à sa réussite sont réunies. Le champagne Comtes de Champagne Blanc de Blancs, composé à 100% du cépage blanc emblématique du style Taittinger, le chardonnay, provient exclusivement des villages classés grands crus de la prestigieuse Côte des Blancs (Avize, Cramant, Chouilly, Oger et Le Mesnil sur Oger). Il n’est produit que lorsque la vendange se révèle de qualité exceptionnelle, digne d’être millésimée. 5% des vins qui entrent dans sa composition ont vieilli pendant 4 mois en fûts de chêne (renouvelés par tiers chaque année), ce qui rehausse les qualités intrinsèques de l’assemblage final. Enfin, cette cuvée de légende mûrit 10 ans sur lattes au minimum dans les caves de l’ancienne abbaye Saint-Nicaise (classées au patrimoine mondial de l’UNESCO). Vin pur, ciselé mais également riche et soyeux, ce vin d’exception mérite d’être dégusté, ne serait-ce qu’une seule fois dans votre vie. Son homologue rosé se définit quant à lui par une proportion de 70% de pinot noir provenant des «grands crus» de la Montagne de Reims (12% vinifiés en rouge) et de 30% de chardonnay de la Côte des Blancs. Autant de critères qui témoignent du caractère exceptionnel de cette cuvée de prestige. Le champagne Comtes de Champagnes figure parmi les champagnes les plus prestigieux et recherchés.

Domaine Auvigue - Mâconnais

Le Domaine Auvigue fait face à la majestueuse Roche de Solutré au cœur du Mâconnais, en Bourgogne du Sud. L’histoire du domaine débute en 1946, impulsée par le charismatique Francis Auvigue. A sa suite, les générations se succèdent et la passion demeure intacte au fil des époques, avec un savoir-faire qui se transmet et s'enrichit d'année en année. A la vigne, les interventions sont minimales, tandis que l'observation est permanente afin d'apporter à la terre de quoi la combler le plus précisément et naturellement possible. Les vendanges sont manuelles et la vinification est réalisée en partie en fûts de chêne issus de forêts françaises. Les premières vinifications parcellaires ont été initiées dans les années 50 par Francis (le grand-père) afin d'exprimer au mieux les particularités des terroirs de leurs vignes. Le Domaine Auvigue a réellement été un précurseur des vinifications parcellaires. Près de 60 ans plus tard, ce travail s'inscrit plus que jamais dans le projet actuel et offre une belle reconnaissance. La Signature des Frères Auvigue, Jean Pierre et Michel, résulte d'un travail permettant d'obtenir des vins purs, délicats, tendus avec une belle minéralite et une expression sur des arômes floraux comme en témoigne par exemple le Saint-Véran lieu-dit "Les Chênes".

Domaine Buisse, Touraine

Paul Buisse est une entreprise familiale centenaire, aujourd’hui dirigée par la famille Chainier, vignerons et négociants depuis 1749, dont les valeurs reposent sur les mêmes fondements que Paul Buisse: passion du métier, amour du terroir ligérien; connaissance des cépages, de la sélection, de l’assemblage et de l’élevage. Authenticité, modernité et tradition définissent les vins Paul Buisse.

Domaine de la Pirolette, Saint-Amour (since 1600)

La jolie bâtisse est située juste en face de l’église romantique de Saint-Amour datant de 1600 et qui tire son nom d’une fleur blanche la "pirole". Actuellement, ce domaine est exploité et habité par Gregory Barbet et sa famille. Ils investissent, travaillent et étudient dans le but de devenir LA référence de Saint-Amour. Ils disposent d'un chai, entièrement renouvelé en 2015 et d’un chai de stockage équipé de foudres en bois et de cuves inox. Le domaine de 15 ha (l'un des plus grands de St-Amour) possède de très belles parcelles regroupées autour de la propriété et toutes exposées sud/sud-est, sur divers crus tels que « La Pirolette », «Vers l’Église », « Les Poulettes » , « Le Bourg » ou « La Creuse Périlleuse ». La vinification est conduite à l’ancienne c.à.d. une cuvaison de 15 à 20 jours avec un « chapeau immergé » par une grille veille à une meilleure extraction de matière: couleur et tanins mais en douceur.

Domaine de l'Aigle, Limoux

Plantés à 450 m d'altitude, le Chardonnay et le Pinot Noir trouvent des conditions climatiques proches de leur Bourgogne d origine. Le Domaine de l'Aigle produit des vins à la fraîcheur et à la minéralité exceptionnelles pour le Languedoc-Roussillon. Le climat, frais et tardif, a pour effet bénéfique de retarder les vendanges de plus d un mois par rapport à la plaine et au littoral, de préserver les arômes des raisins et de maintenir une acidité naturelle élevée, nécessaire à un parfait équilibre.

Domaine de L'Ile, Côtes de Provence de l'Ile de Porquerolles

Aujourd’hui cette propriété appartient à la maison Chanel. Le domaine de l’Île situé dans un parc naturel. Le vin est élaboré sur ces terres insulaires des vins de soleil et de plein vent. Porquerolles, une île. Pendre le large de l’ordinaire. On ne quitte jamais la mer, tant la fraîcheur des embruns se mêle aux parfums de la pinède. Inondé de lumière le vignoble historique puise sa signature dans l’écorce moirée de schistes millénaires, que la douceur des nuits perle de rosée.

Domaine de Villemajou, Corbières Boutenac

Le Domaine de Villemajou, situé dans l’arrière-pays sur le terroir de Boutenac dans les Corbières, est la maison familiale où père et fils ont partagé la passion du vin durant plus de quinze ans. Constituée de 130 ha, cette propriété a été le fer de lance de l’appellation Boutenac, premier cru hiérarchisé des Corbières. Ce domaine se distingue par ses très vieilles vignes de carignan. Le Grand Vin est l’expression ultime de ce terroir d’exception.

Domaine des Genaudières, Muscadet

Situé sur un même rocher depuis 1635, cette famille vigneronne œuvre en véritable conservateur écologique en entretenant la biodiversité. Les bosquets, haies et friches avec la Loire en contrebas parachèvent ce décor bucolique. Par sa situation au nord de la Loire, avec des coteaux dirigés vers le sud et par épanouissement naturel, le vin est parfaitement équilibré et toujours plus souple, plus long et plus fruité que son frère de Sèvre & Maine. L’appellation des Coteaux de la Loire est en cela typique, le vigneron quant à lui a reçu le mérite agricole.

Domaine du Val Brun, Saumur Champigny (Since 1726)

Entre les mains de la famille Charruau depuis 1722, le Domaine de Val Brun, situé dans l’aire d’appellation de Saumur Champigny, veille au respect du terroir et de la biodiversité. Un terroir dont la richesse du sol argilo-calcaire et du sous-sol composé de tuffeau permet une expression souple et fruitée du cabernet franc, connu également sous le nom de breton.

Domaine Jourdan

Notre vin fait entrer en jeu tous les éléments: La terre qui symbolise la profondeur du vin, l'eau sa buvabilité, l'air son élégance et sa finesse et le feu qui symbolise la teneur en alcool. Ce sont 4 éléments qui permettent la naissance de l'émotion. Avoir l’amour du vin, c’est d’abord aimer sa vigne selon les principes de la biodynamie, les interventions s’y font en fonction des périodes lunaires. Nous utilisons uniquement le travail mécanique du sol. Les sarments de la taille sont broyés sur place ce qui enrichit le sol en humus naturel. Entre les rangs nous entretenons un couvert végétal qui permet d’installer un écosystème, apport d’azote par le trèfle et la luzerne, et de laisser un équilibre naturel des insectes s’installer (abeilles, coccinelles…) et aux vers de terre d’aérer le sol. Les raisins vendangés manuellement sont transportés délicatement, et suit un égrappage total et un départ en fermentation avec des levures indigènes.

Domaine la Marche, Mercurey

Le domaine la Marche, propriété de la maison Louis Max, est un fleuron du vignoble bourguignon. C’est aussi l’un des plus vastes domaines conduits totalement en agriculture biologique sur la Bourgogne. Imaginez 20 ha cultivés en labour en partie par notre jument Baronne pour laisser un sol léger, aéré, et surtout vivant, ce qui accentue les caractéristiques des sols pour le plus grand bien de la vigne. Les rendements sont parfaitement maîtrisés en vue d'obtenir une excellente concentration des raisins. Les vendanges, 100% manuelles, sont transportées en cageots pour ne pas écraser ni laisser oxyder le raisin en chemin. Après une vinification traditionnelle soigneuse, par gravité, et sous l’œil attentif du directeur technique David Duban, les vins sont vieillis dans les caves centenaires en fûts de chêne français renouvelés par tiers. Ainsi ce bijou prisé sur les plus grandes tables de New-York à Moscou en passant par Tokyo est enfin accessible en Belgique pour notre plus grand plaisir.

Domaine Laporte, Loire

Les 21 hectares en propriété sur le vignoble de Sancerre de la Maison Laporte ont été convertis à la culture biologique. Les vins sont certifiés bio depuis le millésime 2013. La vinification parcellaire donne des vins de caractère, comme le Sancerre blanc «Le Rochoy», issu d’une parcelle exclusive de silex, à la subtile minéralité. Les vins du domaine Laporte sont présents sur les cartes des meilleurs restaurants et chez les cavistes de qualité, en France comme à l’étranger. Ils sont régulièrement récompensés dans de nombreux guides et concours réputés.

Domaine Taluau-Foltzenlogel, Bourgueil

Ce domaine familial depuis plusieurs générations est aujourd’hui aux mains de Véronique Taluau et Thierry Foltzenlogel, qui remplissent leur mission avec passion, enthousiasme et simplicité. Ici, la place est accordée au plaisir, au partage et au respect de la nature. Les terres, exposées plein sud, les jeunes vignes et vieilles vignes sont travaillées en agriculture raisonnée limitant au maximum tout intrant, les vins sont sur le fruit, élégants et structurés.

Douceur des Terroirs, Gérard Bertrand

Le Sud de la France propose de nombreux terroirs très ensoleillés, propices à des maturations avancées et à des niveaux de sucre élevés. Cela favorise la production de grands vins doux naturels. Les vignes de Rivesaltes sont ancrées sur de petites terrasses. Rivesaltes signifie «rive haute» en catalan. On y produit du blanc à base de muscat, qui accompagne admirablement les desserts. Plus loin, dans l’arrière-pays catalan, on trouve le Maury, lieu de prédilection de son cépage roi, le grenache noir. Le compagnon parfait du foie gras poêlé, des fromages bleus ou des desserts au chocolat noir.

Estandon

Estandon est la plus ancienne et la plus importante marque de Provence. Depuis sa création, elle exprime avec talent la personnalité des vins AOC côtes-de-provence. Les Vignerons d'Estandon s'engagent avec force pour composer à chaque millésime une invitation au plaisir et à la convivialité. Cette marque représente aujourd'hui 10 % de la production des vins de Provence. Les vignes se répartissent sur 2000 ha aux alentours de Flayosc, Le Thoronet, Cannet dans un cadre bucolique où les vignes côtoient les chênes et les oliviers. Ceci nous plonge dans un univers authentique et savoureux. Le fleuron de la gamme est issu de vignes plantées au pied de la montagne Sainte Victoire, à l'est d'Aix-en-Provence, site naturel bénéficiant d’un microclimat continental et d’un sol pauvre qui offre des vins généreux. "Les vignes de l’Insolence ", en IGP Méditerranée, sont situées au nord du parc naturel de la Sainte Baume à Seillons-Source-d'Argens où elles ceinturent le village à près de 400 mètres d’altitude. Pour une question pratique et de proximité, c’est la cave des vignerons de Provence, à Brignoles, qui gère la vinification.

Extra blanc, Gérard Bertrand

L’âme harmonieux et généreux de l'Extra Blanc résulte de facteurs contrastants. Le grenache riche en arômes est harmonieusement combiné avec le caractère rafraîchissant du vermentino. La douceur du climat méditerranéen se complète avec l’influence maritime dans cette région du Languedoc. L’Extra Blanc se distingue ainsi par ses arômes gourmands d’agrumes, de fleurs blanches, une fraîcheur, un coté légèrement salin et sa minéralité. Ce vin est un pur plaisir à tout moment entre amis.

Ferraton Père & Fils

Ferraton Père & Fils est un domaine historique situé à Tain-l’Hermitage, au cœur des vignobles de la vallée du Rhône septentrionale et des appellations crozes-hermitage, hermitage et saint-joseph. En 1998, Michel Chapoutier, ami de longue date, apporte son soutien à la famille Ferraton suite à un triste événement. L’histoire Ferraton Père & Fils, c’est aussi celle d’un choix, d’une exigence. Déjà en 1998, le vignoble est converti en viticulture biologique, puis certifié. Depuis lors, le domaine s’est ouvert à la biodynamie, les sélections parcellaires sont toutes issues de raisins cultivés selon ce principe par l’œnologue Damien Brisset en étroite collaboration avec Michel Chapoutier. Le Domaine Ferraton conserve toute son autonomie avec son propre site de production, son propre vignoble et son site d’accueil. Les cépages privilégiés sont bien entendu les cépages emblématiques de la vallée du Rhône nord : la marsanne pour les blancs et la syrah pour les rouges. La signature des vins porte sur l’élégance, la finesse et le fruit. De vins qui se veulent frais et gourmands, sans extraction ni élevage excessif.

Grandin, Méthode Traditionnelle et Crémant de Loire (Since 1886)

En 1886, lança l'élégant vin effervescent qui porte encore son nom. Notaire amoureux du vin et marié à une jeune femme dont la famille possédait des caves et un domaine à Ingrandes-sur-Loire, il connut un succès rapide, à Paris comme à l'étranger. Aujourd'hui encore, la propriété de Grandin est située dans le château d'Ingrandes-sur-Loire, avec ses anciennes Caves de la Bouvraie, qui offrent au Crémant de Loire Henri Grandin des conditions de vieillissement optimales et garantissent une qualité constante.

Grands Terroirs, Gérard Bertrand

Gérard Bertrand s’est donné pour mission de sublimer les terroirs et les caractéristiques uniques de leur appellation. Montpeyroux, trait d’union entre mer et montagne, est réputé pour ses magnifiques paysages sauvages et son terroir calcaire, qui lui valent son toponyme de «Mont-Pierreux». Ensoleillé et protégé des vents, ce cru corsé et concentré de Montpeyroux se distingue par ses arômes de fruits noirs et mûrs. Pic Saint-Loup est un village réputé pour son vignoble entouré de falaises calcaires, ensoleillé, bénéficiant de vents frais et produisant un vin concentré, rond, aux notes de fruits mûrs, de thym et d'épices. Chacun de ces vins représente l'expression ultime de son terroir, bénéficiant d'une grande biodiversité.

Gris Blanc, Gérard Bertrand

Pur, minéral et cristallin, Gris Blanc séduit d’emblée le regard, flatte les sens et accorde tous les palais. Issu exclusivement du cépage grenache (majoritairement grenache gris), typique du sud de la France, ce vin rosé se déguste en toute occasion et tout au long de l’année. Le vignoble de Gris Blanc, situé dans le Roussillon entre la mer Méditerranée et la chaîne des Pyrénées, offre un terroir particulièrement propice au grenache et à l’élaboration de vins racés et minéraux. Sa couleur cristalline, ses arômes frais et sa vivacité en bouche en font le partenaire idéal des moments conviviaux entre amis. Un verre de Gris Blanc accompagne à merveille les poissons grillés, les coquillages et les crustacés.

Jean-Marc Brocard, Chablis

Situé en plein cœur du vignoble chablisien, le domaine familial a été créé en 1973 par Jean-Marc Brocard qui a depuis été rejoint par son fils Julien. Il s’étend sur près de 144 hectares dont 66 sont certifiés en agriculture biologique. La précision, la force et la fraîcheur cisèlent la signature Brocard, un style unique que l’on retrouve dans chacun des vins d’appellation petit chablis, chablis, chablis premier cru, chablis grand cru, qui s’exportent dans près de 50 pays. La précision : juste expression du terroir, mémoire du sol véhiculée de la vigne au vin, pure typicité du sous-sol chablisien sédimenté par la mer pendant l’ère du Jurassique. La force : rien de tel qu’un vin structuré, puissant, long en bouche, pour apprécier toute la complexité issue du terroir. La fraîcheur : une acidité naturelle, née de la minéralité du terroir, donnant au vin cette tension qui a valeur de signature.

Kuehn, Grands Vins d'Alsace, Ammerschwihr (depuis 1675)

Le domaine fut fondé en 1675 par la famille Kuehn, au cœur de ce magnifique joyau qu’est le vignoble d’Ammerschwihr situé à 9 kilomètres de Colmar - France. Notre vignoble de 46 hectares, s’étend sur les plus beaux coteaux de cette cité viticole et alentours. Il bénéficie d’un climat exceptionnel et constitue un patrimoine d’une richesse géologique considérable que nous cultivons avec passion et respect. De véritables atouts qui ajoutés à l’expérience et aux compétences de notre œnologue, nous permettent de donner naissance à une large gamme de vins et crémants d’alsace (méthode traditionnelle). Le fleuron du Domaine Kuehn fut de tout temps le grand cru Kaefferkopf. Ce grand cru dont la nature géologique du sol est notamment du granite, est l’un des rares grands crus d’Alsace qui peut être issu d’un assemblage de Gewurztraminer - 60% minimum - de riesling et de pinot gris. Depuis des siècles les générations se sont succédé, et la tradition des grands vins d’Alsace Kuehn est aujourd’hui perpétuée par notre œnologue, Francis Klee, garant de la qualité et du caractère unique des grands vins d’Alsace Kuehn. La plupart de nos vins étant encore élevés dans des foudres en chêne traditionnels, héritage soigneusement préservés à travers les siècles. Les Vins d'Alsace Kuehn sont exclusivement distribués dans les réseaux Horeca et très appréciés par les restaurants gastronomiques.

Les Croisières, IGP d'Oc

Des vins de cépage issus du pays d'Oc, au cahier de charges très strict, alliant la vivacité et la gourmandise à un design estival, rappelant les anciennes cabines de plages. Vous avez dit farniente et apéro ?

Mas la Chevalière, Laroche

Le Mas la Chevalière compte bien plus de 20 ans d'histoire. À l'origine du Mas la Chevalière dans le Languedoc, monsieur Chevalier, confiseur et parfumeur... un créateur d'arômes, qui a planté en 1819 les premières vignes du domaine. Laroche est depuis 1996 propriétaire du Mas La Chevalière, qui détient deux terroirs uniques s’étendant sur 40 hectares au total : le vignoble Roqua Blanca dédié aux cépages rouges et Peyroli au chardonnay. La philosophie de Laroche est de porter une attention particulière à l’identité de chaque terroir et de la retranscrire avec soin dans le verre. La place importante accordée à l’équilibre écologique est un point fondamental pour maintenir son patrimoine viticole et favoriser la pérennité de ses vignobles. L’engagement de Laroche porte sur le respect de la terre, des vignerons et de l’environnement.

Plaimont

Le vin ne se fait pas dans le chai, il se fait tout d’abord dans la vigne. « Le terroir est la seule chose qu’on ne peut pas nous copier », nous annonce le directeur de Plaimont avec un fort accent du Gers. Les trois villages emblématiques - Plaisance, Aignan et Saint Mont formant Plaimont - possèdent une expérience Viticole depuis le haut Moyen-Âge. On y produit certes, près de 50% de l’appellation Gascogne mais également quelques autres appellations: Madiran, Pacherenc du Vic-Bilh et Saint Mont ainsi que d’autres IGP Condomois, Gers, Comté Tolosan. La cave et ses 1000 vignerons sont fières d’avoir été élue « Cave de l’année ».

Pouilly-Fuissé, Château La Vernalle

Le Château La Vernalle se situe au pied de la célèbre Roche de Solutré. Claude et Anne Boivin orchestrent le domaine réparti sur 3 parcelles: « Le Clos », « Les Vignerais » et « Les Pommard ». Les vignes de plus de 40 ans d’âge sont conduites de manière traditionnelle, sans insecticide. La typicité de l’appellation est au rendez-vous. Les vendanges sont manuelles et la vinification traditionnelle: pressurage mécanique, débourbage, fermentation d'une partie de la récolte en fût (huit mois) et l’autre en cuve. Elle s'effectue aux alentours de 20°C afin de préserver typicité du terroir et arômes du Chardonnay.

Prima Nature, Gérard Bertrand

Les vins Prima Nature sont des vins biologiques qui ne présentent aucune trace de soufre ajouté et reflètent au plus près la nature des cépages et des terroirs du Sud de la France. Ils sont la promesse de vins au goût pur, originel, aux arômes généreux, gourmands et croquants. Rare et complexe, la vinification sans sulfite requiert toute l’expertise, la patience et le travail du vigneron. Ce processus exigeant et minutieux permet de respecter toute la naturalité du fruit et d’offrir la garantie de vins intenses, au plaisir épuré et au goût intact.

Remoissenet Père & Fils

La maison Remoissenet Père & Fils installée dans le coeur historique de Beaune a de tout temps été partisane d’une culture raisonnée et de faibles rendements. Roland Remoissenet décide de passer la main en 2004 à Bernard Repolt, ancien directeur de la maison Jadot. Très attaché au terroir tout comme son œnologue, Claudie Jobart, fille de Laurence Jobart, elle-même oenologue pendant 30 ans de la Maison Drouhin. La maison Remoissenet exploite 40ha sur les Côtes de Beaune, Côtes de Nuits et Côte chalonnaise, et possède 13ha de vignes sur plusieurs célèbres climats de Beaune Premier Cru. Les vins produits par le tandem Bernard - Claudie témoignent d'une grande précision, reflètent le terroir et sont tous embouteillés par la Maison dans un souci de qualité et de contrôle permanent. Bernard Repolt aime à citer le temps comme son allié le plus précieux…

Réserve Spéciale, Gérard Bertrand

La Réserve Spéciale révèle l’expression élégante, fruitée et généreuse des meilleurs cépages de la région. Ces vins de haut niveau, partiellement élevés en fûts de chêne, portent la signature de Gérard Bertrand et son emblème : la croix wisigothe, qui deviendra, au fil des siècles, la croix du Languedoc.

Terre Dieu, IGP d'Oc

Issus des nobles vignes du pays d’Oc, ces vins de Terre Dieu vous feront découvrir la merveilleuse complicité d’un merlot, d’un cabernet sauvignon (couleur et fruit) et d’une syrah (épices), la fraîcheur et le gras d’un sauvignon et le plaisir estival d’un rosé bien équilibré. Ces vins sont nés des sols d’un grand terroir dont la légende du vieux pays d’Oc nous conte que si le microclimat et le bon vivre y perdurent depuis des siècles, c’est grâce à un pape du Moyen Âge qui avait reçu la bénédiction divine pour préserver la générosité et la qualité de sa terre.

Vignerons Ardéchois

Bordée de frontières naturelles, entre le Rhône et les montages des Cévennes, l’Ardèche offre des paysages où se côtoient grottes, rivières, montagnes et villages pittoresques. Les vignes à moyenne altitude poussent entre un ciel un méditerranéen et un sol très varié du point de vue géologique. Ainsi, les terroirs Gravettes, Grès de Trias, Buis d’Aps sont en symbiose avec leur cépage propre: chardonnay, viognier, pinot noir... À chaque cépage son terroir. La production limitée à 45 hl/ha, voir 35 Hl/ha pour le viognier ainsi que des vinifications longuement étudiées sont autant d’atouts qui hissent les vins des Vignerons Ardéchois aux premières places des producteurs de vins de cépages.